Information aux parents d’élèves sur l’organisation d’un exercice de mise en sécurité le 9 décembre

Pourquoi organiser un exercice ?
Un accident majeur peut provoquer une situation d’exception laissant un certain temps la communauté scolaire seule et isolée face à la catastrophe (plus de téléphone, d’électricité, intervention des secours très différée les intervenants "locaux" étant eux-mêmes victimes ou dépassés par les demandes ...).
Pour que les établissements scolaires confrontés à un tel évènement soient préparés à la "gestion de crise", le ministère chargé de l’Éducation nationale a publié le 30 mai 2002 un BO EN Hors-Série n° 3 relatif à la mise en œuvre de "plans particuliers de mise en sûreté" face à un accident majeur.
Le directeur académique nous a informé qu’un exercice PPMS (adopté en 2014 par le CA du collège) est programmé pour tous les établissements du bassin de Rambouillet, le 9 décembre 2014.
Cet exercice permet de contrôler les points clés du bon déroulement du plan : connaissance et audibilité des signaux internes de mise en sûreté, connaissance des lieux de mise en sûreté et des cheminements, connaissance des consignes de sauvegarde, réactivité des personnes ressources, efficacité des communications internes, pratique des gestes de premiers secours…
L’exercice comportera un confinement qui peut durer 1 heure 30.
Les élèves ont reçu ou recevront des consignes précises à suivre pendant le déclenchement.

Lorsque le PPMS est déclenché, il est impossible de joindre l’établissement, ni par téléphone, ni par courriel, ni en vous présentant à l’entrée.
Le chef d’établissement, aidé des personnes ressources, assure la communication avec les autorités (mairie, préfecture, IA, rectorat), les secours, les familles et la presse (en conformité avec les instructions du préfet et des autorités hiérarchiques).

Le principal

Mots-clés